Ressources COVID-19

Toutes les ressources utiles pour commencer à téléconsulter pour le COVID-19
Retour
Installer la télémédecine
29/3/2020
Support

Le recours aux actes de téléconsultation dont le principe de prise en charge par l’assurance maladie a été instauré depuis septembre 2018 vous permet de réaliser des consultations à distance quand vous le jugez opportun pour vos patients.

Répondant à un objectif général de meilleur accès aux soins, son intérêt apparaît d’autant plus marqué dans le contexte actuel lié à la gestion du Covid-19. La téléconsultation vous permet en effet de continuer à prendre en charge vos patients à distance. Elle constitue ainsi une solution de continuité des soins et de votre activité en limitant les risques de propagation du coronavirus au sein des cabinets libéraux et des centres de santé.

Quand puis-je téléconsulter ?

La téléconsultation permet notamment :

- De réaliser des primo-consultations de patient « cas possible » Covid-19 ;

- D'assurer la prise en charge à domicile des patients Covid-19+ ou susceptibles de l’être.

- De maintenir une offre de soin pour les patients de toutes spécialités présentant des pathologies ou nécessitant un suivi hors Covid-19.

Quel est le matériel de base nécessaire pour téléconsulter ?

- Pour le médecin : Au minimum, un ordinateur muni d'une caméra et d'un micro et une solution numérique spécialisée en téléconsultation. Idéalement, un accès à son logiciel de consultation avec sa carte de professionnel de santé. Le gouvernement autorise depuis le 9 mars l'utilisation d'applications comme WhatsApp ou FaceTime mais ces solutions ne présentent pas le mêmes garanties, notamment en matière d'hébergement des données de santé.

- Pour le patient : un smartphone, un ordinateur ou une tablette avec un accès internet.

Quelle solution numérique choisir pour téléconsulter ?

Les solutions numériques sont nombreuses (voir la fiche jointe) et regroupent des logiciels, des plateformes, des accès web et des applications spécifiques permettant un acte médical ou une activité de soin à distance. En elles-mêmes, elles ne dispensent pas du service médical ou soignant associé et sont donc à l’usage exclusif des professionnels de santé autorisés à exercer en France. La plupart de ces solutions intègrent en plus de la vidéo une solution d'échange de documents, la prise de rendez-vous, la facturation, et le stockage sécurisé de données personnelles.

En pratique, le plus simple est de se tourner vers l'un des leaders du marché : Doctolib, Qare, ConsuLib, Livi, MesDocteurs, Hellocare...qui permettent une installation simple, rapide, à distance, ainsi qu'un support d'aide réactif qui comprend les problématiques des médecins qui ne sont pas tous forcément technophiles.

Une autre solution : le dispositif régional ORTIF financé par l’ARS Île-de-France, qui généralise la téléconsultation directe du patient est mis à disposition pour toute la durée de la crise Covid-19.